SAM TUCKER: Présente son premier EP Aye Avast

Britannique de naissance et Québécois d’adoption, Sam Tucker lance un premier EP de chansons originales qui voyagent entre roots, rock, folk et blues. Toutes signées par le natif de Ratford, les pièces au son organique offrent un écrin parfait à sa voix riche et puissante.

Pour produire cet EP, l’auteur-compositeur-interprète s’est entouré du réalisateur Rob Heaney (Franklin Electric, Patrick Watson), du guitariste Joe Grass, du bassiste Mishka Stein et du batteur Robbie Kuster, une équipe d’étoiles avec laquelle la chimie a opéré dès les premiers instants.

Les séances d’enregistrement se sont déroulées dans un climat de convivialité et d’échange, explique l’artiste. Nous n’avions pas de plan prédéterminé, préférant laisser l’univers propre à chaque chanson nous guider. »

Grand amateur d’americana et de musiques roots, Sam Tucker n’a pas son pareil pour varier les atmosphères, comme sur Powder Fame, une réflexion sur les mirages de la célébrité qui passe d’un folk feutré à un blues rock musclé.

Qu’il revisite une vieille légende américaine sur fond de country-folk (Old Cougar) ou qu’il porte un regard critique sur les écarts entre les démunis et les mieux nantis (lumineuse California Queen, inspirée par une virée aux États-Unis), Sam Tucker se révèle un conteur hors pair et un fin observateur.

Côté ambiance, on est servi avec Aye Avast, qui signifie « garde le cap », une valse à la fois sombre et incandescente qui nous transporte sur les flots d’une mer agitée semée d’écueils. Comme les regrets qui habitent le narrateur, Quiet & Cold et son envoûtant crescendo continuent de nous hanter longtemps après que les dernières notes ont fini de retentir.

Pour clore ce périple à travers l’Amérique, quoi de mieux que la désinvolte Pretty Face, où le demi-finaliste du concours La Voix 2017 est appuyé par la talentueuse Lisa Moore, membre du groupe Blood and Glass.

Voilà un EP porté par les interprétations vibrantes et incarnées d’un artiste qui ne manque ni de charme ni de caractère.

 


FIRST EP AYE AVAST OUT NOW

British-born Quebecois Sam Tucker presents a first EP of six original songs. The Retford native organically weaves rock, roots, folk and blues through his compositions, perfect settings for his rich and powerful voice.

When producing and recording Aye Avast, Sam could count on an all-star team with true chemistry: producer Rob Heaney (Franklin Electric, Patrick Watson), guitarist Joe Grass, bassist Mishka Stein and drummer Robbie Kuster.. “The recording sessions were so collaborative, with free banter and discussion, explains the artist. We didn’t have a predetermined plan, we preferred to let each song’s universe guide us.”

A big fan of Americana and roots music, Sam Tucker deftly switches atmospheres through his recordings, such as with Powder Fame, a reflection on celebrity glamour that starts as rough folk to muscular bluesy rock.

The title track Aye Avast, which translates to “stay on course”, is a dark and incandescent waltz that transports us like waves of a rough sea. With its regret-filled narrator, Quiet & Cold’s mesmerizing crescendo continues to haunt us long after the song has ended.

Whether contemplating the life of an old American legend (Old Cougar) or taking a hard look at the gap between the underprivileged and the better-off (California Queen, inspired by a roadtrip in the United States), Sam Tucker is an outstanding storyteller and an astute observer of timeless issues.

This journey across a troubled America ends beautifully with the flirtatious Pretty Face, in which the singer-songwriter is supported by the talented Lisa Moore (Blood and Glass).

Aye Avast is a masterful first EP carried by vibrant interpretations and poignant song writing of an artist headed for greatness.